jeudi 20 juillet 2017

La ville fantôme d'Epecuen en Argentine


En 1985, Epecuen, une ville au sud-ouest de Buenos Aires en Argentine, avait été totalement submergée sous 10 mètres d’eau à la suite de pluies torrentielles et des inondations.

Les eaux de la lagune Epecuén ont en effet un haut degré de salinité, comparable à celui de la Mer morte. Ce qui a déclenché un intérêt médical et touristique pour la région. La ville a été lancée par Arturo Vatteone le 23 janvier 1921, avec l'inauguration d'un premier établissement thermal et une politique de lotissement. Elle n'a pas cessé de grandir : sa population fixe étant de 1 200 personnes dans les années 70, elle accueillait 25 000 touristes pendant la période estivale.

Mais le régime hydraulique de la lagune était irrégulier, et des travaux projetés ont été abandonnés à l'époque de la dictature militaire, en 1976. La situation a commencé à s'aggraver en 1980, après de fortes pluies, de sorte qu'une digue fut élevée, qui protégea le site quelques années. Mais une crue importante, en novembre 1985, submergea totalement la ville, qui dut être évacuée, et resta submergée par 7 mètres de fond.

À partir de 1993, les eaux ont commencé à redescendre et aujourd'hui, la ville-fantôme est à nouveau visible : rues, édifices, véhicules, arbres pétrifiés par le sel encouragent un tourisme-catastrophe.














Aucun commentaire: